Newsletter

Streets / Charles Petit

7 mai
— 26 juillet
2014

Los Angeles 1995#1 de la série "Streets"© Charles Petit

Los Angeles 1995#1 de la série "Streets"© Charles Petit

Paris 1979#1 de la série "Streets"© Charles Petit

Paris 1979#1 de la série "Streets"© Charles Petit

Budapest 1988#3 de la série "Streets"© Charles Petit

Budapest 1988#3 de la série "Streets"© Charles Petit

Blankenberge 1991#3 de la série "Streets"© Charles Petit

Blankenberge 1991#3 de la série "Streets"© Charles Petit

Vienne 1981#2 de la série "Streets"© Charles Petit

Vienne 1981#2 de la série "Streets"© Charles Petit

Rome 1990#1 de la série "Streets"© Charles Petit

Rome 1990#1 de la série "Streets"© Charles Petit

Prague 1990#2 de la série "Streets"© Charles Petit

Prague 1990#2 de la série "Streets"© Charles Petit

Paris 2012#1 de la série "Streets"© Charles Petit

Paris 2012#1 de la série "Streets"© Charles Petit

Paris 2003#2 de la série "Streets"© Charles Petit

Paris 2003#2 de la série "Streets"© Charles Petit

Paris 1998#1 de la série "Streets"© Charles Petit

Paris 1998#1 de la série "Streets"© Charles Petit

Paris 1985#1 de la série "Streets"© Charles Petit

Paris 1985#1 de la série "Streets"© Charles Petit

Paris 1984#1  de la série "Streets"©Charles Petit

Paris 1984#1 de la série "Streets"©Charles Petit

Paris 1981#3 de la série "Streets"© Charles Petit

Paris 1981#3 de la série "Streets"© Charles Petit

Paris 1981#2 de la série "Streets"© Charles Petit

Paris 1981#2 de la série "Streets"© Charles Petit

Paris 1980#16 de la série "Streets"© Charles Petit

Paris 1980#16 de la série "Streets"© Charles Petit

Paris 1980#14 de la série "Streets"© Charles Petit

Paris 1980#14 de la série "Streets"© Charles Petit

Paris 1980#9 de la série "Streets"© Charles Petit

Paris 1980#9 de la série "Streets"© Charles Petit

Paris 1980#3 de la série "Streets"© Charles Petit

Paris 1980#3 de la série "Streets"© Charles Petit

Paris 1979#6 de la série "Streets"© Charles Petit

Paris 1979#6 de la série "Streets"© Charles Petit

Paris 1979#3 de la série "Streets"© Charles Petit

Paris 1979#3 de la série "Streets"© Charles Petit

Paris 1978#3 de la série "Streets"© Charles Petit

Paris 1978#3 de la série "Streets"© Charles Petit

Paris 1977#1 de la série "Streets"© Charles Petit

Paris 1977#1 de la série "Streets"© Charles Petit

New York 1986#1 de la série "Streets"© Charles Petit

New York 1986#1 de la série "Streets"© Charles Petit

Milan 1981#3 de la série "Streets"© Charles Petit

Milan 1981#3 de la série "Streets"© Charles Petit

Milan 1981#2 de la série "Streets"© Charles Petit

Milan 1981#2 de la série "Streets"© Charles Petit

Los Angeles 1995#5 de la série "Streets"© Charles Petit

Los Angeles 1995#5 de la série "Streets"© Charles Petit

Londres 1977#1 de la série "Streets"© Charles Petit

Londres 1977#1 de la série "Streets"© Charles Petit

Coutainville 1994#1 de la série "Streets"© Charles Petit

Coutainville 1994#1 de la série "Streets"© Charles Petit

Budapest 1988#3 de la série "Streets" © Charles Petit

Budapest 1988#3 de la série "Streets" © Charles Petit

exposition
« Streets » est l’affirmation d’un amour pour la spontanéité de la photographie de rue, à laquelle les photographes doivent beaucoup. A la fin du XIXième siècle, Nadar œuvrait main dans la main avec les peintres du plein air, les caricaturistes, les poètes et les premiers photographes. Dans la lignée de Nadar le pionnier touche-à-tout, des générations de photographes ont parcouru le monde jusqu’à aujourd’hui. Notre regard s’est arrêté sur Charles Petit. Les photographies de « Streets » ont été sélectionnées parmi des centaines, prises à Los Angeles, à Paris et en Europe de l’Est, des années 70 jusqu’à nos jours. Charles Petit compose des scènes au grès de ses déambulations, guidé par l’instinct du cadre. Amoureux de la ville, il instille dans la banalité de la vie quotidienne la dramaturgie de la fiction. Il y a dans chaque image le début d’une histoire, une part d’énigme qui laisse le champ libre à notre imagination, que ce soient les noirs et blancs, pris sur le vif, qui peuvent évoquer des films de John Cassavetes, ou les couleurs, ciselés dans un moment que l’on voudrait éternel.
This exhibit embodies one of the first points in our manifesto. ”Streets” is the assertion of love for the spontaneity of street photography, which photographers owe a lot to. At the end of the XIXth century, Nadar worked hand-in-hand with “outdoor” painters, caricaturists, poets and the first photographers. Thanks to the jack of all trades Nadar and other pioneers, generations of photographers have been able to travel the world with only a camera strapped around their necks, “seeing” the world differently. Going out, walking, encountering strangers and capturing the moment. We “saw” Charles Petit and stopped. The “Streets” photographs were selected amongst hundreds taken in Los Angeles, Paris and eastern Europe, from the 70s to today. Charles Petit composes his scenes along his wanderings, guided by an instinct for their settings. A fan of cities, he instils the fiction of dramaturgy into the ordinariness of daily life. Each image contains the beginning of a story and a part of mystery left to our imagination. His black and whites, taken on the quick, may evoke John Cassavetes films. His color photos are engraved in a moment we wished eternal.